Aperçus sur le congrès

  • 2ème édition du Congrés
  • Présentation générale
  • Programme scientifique et synthèses des communications
  • Liste des Participants
  • Recommandations
  • Revue de presse
  • Intégralité des travaux du congrès
  • Actes du Premier congrès International de l'Arganier
L’arganeraie est un écosystème unique, fragile et sous une grande pression anthropique. Elle assure à travers ses ressources naturelles, les conditions de vie adéquates pour plus de 3 millions de personnes dont un bon nombre de foyers ruraux. La préservation de l’arganier et son écosystème est une priorité nationale qui a été déclinée comme la mission principale de l’Agence pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA). Cette préservation se répercute directement sur la durabilité de la filière Arganier et la garantie des revenus d’une population pauvre.

Le développement de la recherche scientifique sur l’arganier et son écosystème, est une étape primordiale dans ce processus de la préservation de cet arbre, permettant de comprendre tout d’abord des aspects encore méconnus sur l’arganier et favorisant le développement d’outils et de techniques de préservation. Dans cette vision de développer la recherche scientifique, l’ANDZOA et l’INRA se sont engagés à organiser le congrès international scientifique sur l’arganier pour qu’il soit un rendez vous bisannuel de rencontre et d’échange entre les membres de la communauté scientifique et un lieu de communication et de valorisation des travaux de recherche effectués sur l’arganier et son écosystème.

La 1ère édition du congrès international scientifique sur l’arganier tenue à Agadir en Décembre 2011, a été l’occasion de dresser un état des lieux des connaissances et des acquis scientifiques sur l’arganier et de proposer des perspectives de travaux de recherche scientifique et technologique. La richesse des communications présentées et les échanges d’informations entre les membres de la communauté scientifique, ont participé à la réussite de la 1ère édition du congrès. Les recommandations de la dernière édition ont mis l’accent sur la nécessité d’investir beaucoup plus d’autres axes de recherches qui traitent l’aspect social, juridique et économique.

Des activités parallèles seront organisées pour promouvoir l’échange et le partage de l’information.

Congrès International de l'Arganier

UN CONGRES INTERNATIONAL DEDIE A LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

L’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA) en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et l’Institut National de Recherche Agronomique, a organisé du 15 au 17 décembre 2011 à Agadir, le premier congrès international sur l’arganier sous le thème : « Acquis et perspectives de la recherche scientifique sur l’arganier».
L’objectif du congrès est le partage des connaissances scientifiques et techniques entre les chercheurs nationaux et internationaux, les gestionnaires forestiers, les acteurs économiques et les utilisateurs ; dans le but de contribuer à la consolidation d’un plan d’action visant le développement de la filière de l’arganier sur des bases scientifiques solides.

Afin de concrétiser ces objectifs, le Congrès a traité le sujet sous quatre axes principaux :
  • - L’Arganier et l’écosystème de l’arganier
  • - Itinéraires techniques de l’arganier
  • - La valorisation des produits de l’écosystème arganeraie
  • - Structure et fonctionnement de l’écosystème

Ce Congrès International a permis de dégager des recommandations pertinentes qui s’intéressent généralement à la préservation da la biosphère de l’arganier et la valorisation de la filière d’Argane en encourageant la recherche scientifique dans ce domaine :
  • - La création d’un pôle de la recherche sur l'arganier et sur les écosystèmes a été proposée pour assurer une meilleure coordination entre les différents partenaires.
  • - La création des labos de culture in vitro.
  • - Les connaissances sur les techniques avancées sont fragmentaires et nécessitent une intégration et des compléments pour améliorer le référentiel technique à adopter sur le terrain.
  • - La création d’un réseau d’experts sur la qualité des produits de l’arganier.
  • - La mise au point d’un kit rapide de détection de l’adultération de l’Huile d’argane.
  • - Le Transfert de l’information scientifique aux intervenants de la filière, notamment quant à l’impact de l’adultération de l’huile d’argane.
  • - L’amplification des études cliniques de l’Huile d’argane sur les pathologies cardiovasculaires à un plus large panel pour une meilleure significativité.
  • - La mise en place d’étude type Cout/Bénéfice mettant en évidence l’importance socioéconomique, sensorielle et habitudes alimentaires impliquant une sélection variétale garantissant une durabilité de la production concurrentielle.

La recherche scientifique constitue donc, le socle du développement durable, à fortiori pour l’arganier, cet arbre endémique qui incarne une riche histoire, une culture bien enracinée, une civilisation ancestrale et une écologie particulière défiant la sécheresse et la désertification. De ce fait, le congrès a été clôturé par le souhait d’en faire un rendez-vous annuel.

Liste des Participants


Recommandations


Revue de presse


Annonces presse


Presse écrite


Reportages TV

Intégralité des travaux du congrès


EN COURS DE CONSTRUCTION...

Actes du Premier congrès International de l'Arganier


Login

Veuillez vous identifier.

Pas encore inscrit ?
Mot de passe oublié ?

Information

Pied de page des forums