Mot du Directeur Général
Brahim_hafidi

Brahim HAFIDI

Directeur Général

Notre pays est doté de deux réserves de biosphère qui concernent deux aires géographiques importantes, à savoir : l’Arganeraie et les zones oasiennes.

Caractérisés par leurs potentialités naturelles et culturelles considérables, mais dont les écosystèmes sont très vulnérables, ces deux aires géographiques ont été classées comme Réserves de biosphère par l’UNESCO dans l’objectif de préserver leurs ressources naturelles, de maintenir l’équilibre de leurs écosystèmes et de valoriser leur patrimoine culturel, tout en assurant un développement socio économique pour leurs populations.

Face à cette nécessité de conduire un développement intégré au sein de ces deux territoires, et suite aux hautes directives de Sa majesté le Roi Mohamed VI, l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’arganier, ANDZOA, a été créée en février 2010.

Placée sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, l’ANDZOA œuvre pour l’élaboration et la mise en œuvre des projets de développement intégré pour les zones oasiennes et de l’arganier en concertation avec tous les acteurs locaux et en parfaite harmonie avec les stratégies nationales et sectorielles.

L’ANDZOA a pour principale mission de dynamiser le développement territorial dans ses zones d’action en fédérant tous les acteurs locaux : collectivités locales, autorité, institutions et société civile.

Durant sa première année de démarrage, et dans le but de mener à bien sa mission, notre agence s’est attelée à installer ses structures de proximité dans les différentes provinces qui relèvent de sa zones d’action : Errachidia, Zagora, ouarzazate, Essaouira, Guelmime… Nos directions ont également été installées à Agadir, Errachidia et Rabat.

Cette phase d’installation a également été pour nous une occasion pour lancer les premiers jalons de partenariat et de prise de contact, avec la population et les acteurs concernés par notre zone d’action, à travers des programmes de développement intégré, de structuration des filières agricoles ou d’ingénierie de projets dans le cadre du Fonds de développement Rural.

Aujourd’hui, l’ANDZOA dispose de sa stratégie, qui a été présentée devant Sa majesté le Roi Mohamed VI en octobre 2013 à Errachidia, et qui affiche des objectifs ambitieux. Elle vise le développement humain des zones cibles, la valorisation des ressources économiques, naturelles et culturelles, ainsi que la protection de l’environnement.

La stratégie prévoit également un système de suivi et un régime contractuel invitant tous les départements ministériels concernés à passer des contrats avec les régions et provinces afin de fixer les besoins au niveau local et faire des zones oasiennes et de l’arganeraie, des espaces compétitifs offrant de meilleures conditions de vie.

l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’arganier jouera ainsi un rôle primordial dans la mise en œuvre optimale de cette stratégie et le renforcement de la convergence entre les différents secteurs.