Contrat-programme

argane1 

Dans l’objectif de développer la filière d’argane, un contrat-programme a été signé, lors des dernières assises de l’agriculture organisées le 26 avril 2011 en prélude du Salon international de l’Agriculture de Meknes, entre le gouvernement et la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de la Filière de l’Argan (FIMARGANE). Les objectifs stratégiques fondamentaux recherchés à travers le Contrat-Programme de la filière d’argane, à l’horizon 2020, consistent en :

Cet axe consiste en la réalisation des actions suivantes :

  • La dotation de la filière de l’argane des infrastructures de proximité nécessaires et des compétences spécialisées en la matière pour promouvoir la recherche scientifique et technique dans ce domaine ;
  • L’élaboration et la concrétisation d’un programme de recherche entièrement dédié à la filière d’argane avec ses dimensions agro forestière, socioéconomique et environnementale.
  • L’exploitation raisonnée des arganeraies et la modernisation de la filière autour de projets d’agrégation;
  • L’amélioration des performances des arganeraies existantes à travers la densification et l’adoption d’itinéraires techniques adaptés ;
  • L’incitation à l’extension et au développement de pôles arganiers intensifs au niveau des zones à vocation arganière.
  • La mise à niveau de l’outil de transformation à travers la modernisation des unités existantes et le développement de nouvelles technologies d’extraction d’huile d’argane;
  • L’organisation du marché intérieur par l’organisation des circuits de commercialisation, l’établissement de normes de qualité et la réglementation de la production et du conditionnement de l’huile issue de l’argane et de ses produits dérivés;
  • La promotion des exportations des huiles issues de l’arganier et des produits dérivés et la défense du label Maroc de ces produits.
  • Le renforcement de l’organisation professionnelle actuelle par le regroupement de l’ensemble des opérateurs dans des entités structurées, représentatives des différentes activités de la filière ainsi que l’encouragement de l’agrégation des producteurs dans le cadre de projets intégrés ;
  • Le renforcement des programmes de transfert de technologie et d’assistance technique ayant trait aux problèmes techniques réels de la filière ;
  • Le renforcement de l’encadrement technique et la mise à niveau des ressources humaines par des programmes de formation professionnelle adaptés aux besoins de la filière ;

Le coût global de la mise en œuvre du programme pour la période 2011/2020 est estimé à 2.81 Milliards de DH.