Contrat-Programme

La production marocaine de safran (estimée à 3 tonnes / an) représentant environ 1% de la production mondiale (250 t).
Vu la nécessité de promouvoir cette filière, l’ANDZOA a appuyé et a accompagné la création de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du Safran (FIMSAFRAN) qui a pu décrocher son contrat programme, signé avec le Gouvernement à l’occasion du SIAM 2012.
Il est à noter que le contrat programme du Safran s’est fixé les objectifs suivants à l’horizon 2020 :

  • Augmentation de la surface plantée de 610 ha à 1350 ha
  • Renforcement de la production de 03 tonnes à 09 tonnes
  • Augmentation de la quantité du safran traité et conditionné de 0.3 tonnes à 06 tonnes/an
  • Augmentation des exportations à 06 tonne / an

Les axes de développement de la filière se présentent comme suit:

Cet axe consiste en la réalisation des actions suivantes :
Les actions prévues dans ce cadre sont :

  • L’approvisionnement des agriculteurs en bulbes de qualité ;
  • L’équipement hydro-agricole pour la mobilisation de l’eau au niveau des safranières;
  • Le renforcement des programmes d’encadrement, de sensibilisation et de formation visant l’appropriation de techniques optimales de conduite des champs.
    A ce titre, il est prévu :

  • Le renforcement des travaux de recherche appliquée visant la sélection clonale, la valorisation des ressources locales et l’optimisation de la conduite technique en vue de l’augmentation de la productivité, l’amélioration de la qualité et de la compétitivité ;
  • Le transfert des connaissances et des technologies, développées au Maroc et ailleurs, relatives aux différents aspects de production et de valorisation ;
  • Le renforcement des capacités des organisations professionnelles ;
  • L’incitation à l’agrégation des producteurs et des sociétés dans le cadre de projets intégrés.
Il s’agira par là de développer d’une part les technologies de valorisation et d’autre part les débouchés de la filière du safran sur le marché national et à l’export et ce, à travers :

  • Le renforcement des actions marketing des produits du safran et la réalisation d’études de marchés sur le plan national et à l’export ;
  • La consolidation et le renforcement de la position du Maroc sur les marchés traditionnels et la conquête de nouveaux marchés porteurs à travers la promotion des produits du safran et l’adaptation aux exigences évolutives des marchés ;
  • La mise en place d’un dispositif réglementaire permettant de protéger les productions authentiques et de combattre la contrefaçon.

Le coût de la mise en œuvre des actions prévues dans le cadre de ce Contrat-Programme s’élève à 100 millions de dirhams.